A la Une

Après le coup d’Etat avorté Washington contraint l’émir de Qatar de céder son trône

coup d'etatL’information avait été diffusée sur le site arabophone de la chaine TV Al-Arabiya puis retirée au bout de 4 mn, citant des sources arabes, selon laquelle un groupe de hauts officiers de l’armée qatarie a tenté de renverser l’émir Hamad qui a quitté son palais, selon le même site,  à l’aide des forces américaines.

Toujours selon les mêmes sources, l’émir avait  été évacué vers un lieu inconnu.  Des sources concordantes faisaient également état de violents accrochages et d’échanges de tirs entre la garde royale et le groupe de putschistes.

Plusieurs sources indiquent que le Qatar se préparait à entamer une transition politique qui pourrait voir l’émir actuel céder sa place à son fils Tamim.

Le prince héritier Tamim, 33 ans, devrait rapidement être promu Premier ministre du Qatar. Une nomination qui devrait lui permettre de succéder plus tôt que prévu à son père, l’émir Hamad Ben Khalifa al-Thani.  Ce dernier souhaiterait voir son fils lui succéder de son vivant à la tête de l’émirat.

Selon le quotidien libanais As-Safir, l’annonce par l’émir de Qatar de la transmission de sa charge à son fils Tamim ne serait pas dû à la maladie du prince, mais à une intervention de Washington.

Les États-Unis auraient « découvert » les agissements occultes de la micro-monarchie auprès des jihadistes en Syrie, ainsi que des transactions financières illégales.

Ils auraient contraint le monarque à la démission, ainsi que son Premier ministre, et auraient eux-mêmes imposé le choix de son fils Tamim pour lui succéder.

La succession aura lieu début août et modifiera profondément la donne régionale : le Qatar était le financier des Frères musulmans et de la guerre contre la Syrie.

Le coup d’état anti Emir?

Les informations sur le retrait du pouvoir de l’Emir du Qatar, se succèdent ces derniers jours alors que les sources bien informées parlent d’un coup d’état anti Halad. ” Ce coup d’Etat avorté a été fomenté par un groupe de responsables politiques et militaires dirigé par le premier ministre de ce pays, Hamad Ben Jassem, a révélé le quotidien palestinien al-Manar.

27 responsables militaires et sécuritaires impliqués dans le coup d’Etat contre Hamad Ben Khalifa, coup d’état qui visait à le remplacer par son premier ministre ont été arrêtés, selon ce rapport. c’est en ce sens qu’il faut comprendre le scénario de la passation du pouvoir entre l’Emir de Qatar et son fils et celui de la mise en retraite de son premier ministre Hamad Ben Jassem.

Au Qatar le “roi renard” tente de la sorte limiter la casse et stopper les impacts d’un coup de force perpétré au sein d’un petit état aux ambitions planétaires. ” on essaie en effet de consolider de la sorte les bases du pouvoir du futur émir , chose qui exige au préalable l’éradication des dirigeants du coup d’Etat, a écrit al-Manar.

Le scénario de la passation du pouvoir de l’Emir qatari à son prince héritier est évoqué depuis longtemps en raison de différentes maladies dont souffre l’Emir. dans ce droit file le prince héritier a passé de nombreux stages politiques et diplomatiques pour écarter toute difficulté après son intronisation. Hamad Ben Jassem qui par le passé avait aidé l’actuel Emir à renverser son père cherchait en effet à profiter de ses faiblesses dues à sa maladie et de s’accaparer du pouvoir.

Développant ses relations avec Washington et Londres Ben Jassem envisageait les convaincre de ne pas s’opposer à un coup d’Etat contre l’Emir de Qatar, a affirmé al-Manar avant de souligner : l’Emir de Qatar a été informé des actes suspects de son premier ministre qui par la suite a été vivement interrogé de sorte qu’au terme d’une rencontre d’une demi-heure la garde spéciale du palais de l’emir l’a expulsé et sa garde du corps lui a été retirée. il faut attendre dans les jours à venir, la fin de la carrière politique très mouvementé du PM qatari.

 

Pointschauds/Jild

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2013/06/14/apres-le-coup-detat-avorte-washington-contraint-lemir-de-qatar-de-ceder-son-trone/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

PUB

Le KiosqueNET

 Optez pour  un  ABONNEMENT  d’option  ‘’GLOBAL’’  et bénéficiez à l’accès total des services d’information crédibles  et fiables  de notre  groupe de presse en  Arabe et  Français, aussi aux archives des sites et journaux. sans oublier le Magazine Panafricain Points Chauds Mag    Et avertissez nous via  infopointschauds@gmail.com                         pour recevoir nos éditions PDF dès la sortie   Nos OFFRES

En ligne

News





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info