A la Une

Aziz et ses amis

AziElyBamtouS’il est un constat que l’on peut faire c’est que le Président Aziz n’a pas été constant dans les relations qu’il a entretenues au plus haut niveau. Ould Taya, Ely Ould Mohamed Vall et Sidi Ould Cheikh Abdellahi, sans oublier Bouamatou et de nombreuses personnalités qui ont contribué à son élection en juillet 2009, sont passées à la trappe.

Il semble que le Président mauritanien avance en suivant son instinct et qu’il n’hésite guerre à liquider même ses plus proches si ses intérêts sont en danger.

Maawiya ne se doutait pas le 04 aout 2005 que l’homme qui assurait sa sécurité depuis si longtemps et qui l’avait aidé à sortir d’une situation désespérée le 08 juin 2003, préparait dans le secret à le renverser.

En effet le colonel Ould Abdel Aziz homme de confiance de Ould Taya, à la tête du puissant Basep, était alors à la pointe de la révolution de palais qui mettrait fin au régime dictatorial.

C’est ce même Aziz qui durant la transition du CMJD, s’affichait au grand jour à côté du candidat indépendant Sidi Ould Cheikh Abdellahi, en dépit de la prétendue neutralité des autorités de transition. Une fois élu Sidi Ould Cheikh Abdellahi plaçait alors la sécurité du pays entre les mains du désormais général de brigade Ould Abdel Aziz.

Pas content des tournures que prenait le pouvoir de Sidioca, le Général Aziz, après une fronde parlementaire sans précédent, reprenait les rennes du pouvoir un matin du 06 aout 2008.

Entre temps ses relations avec son cousin, le colonel Ely Ould Mohamed Vall, partenaire également du CMJD, paraissait distendues. L’histoire retiendra en fait qu’elles étaient devenues exécrables avant la fin de la première transition en raison des ambitions divergentes des deux hommes.

D’un tempérament que l’on dit tranché et d’une évidente ambition dévorante, le Général n’hésitait pas à éliminer tout ce qui gênait sa marche vers la magistrature suprême, l’amitié ou la fidélité n’ayant alors pas de sens.

De nombreuses autres personnalités l’apprendront à leurs dépens au lendemain de la présidentielle de juillet 2009. Le premier et bien plus important déçu pourrait être l’homme d’affaire Oud Bouamatou, malgré l’énergie déployée pour la reconnaissance internationale du HCE et les fonds investis durant la campagne présidentielle. La récente cabale montée contre ses affaires par différentes structures étatiques est là pour l’attester.

D’autres de moindre envergure subiront le même traitement : des députés, des sénateurs, des maires, des notabilités locales, des hommes d’affaires, des commerçants, des journalistes… Tous engagés à fond pour l’élection du Général seront laissés en rade. Même certains hommes politiques qui se sont essayés au compagnonnage avec le Président Aziz ont déchanté.

C’est Ahmed Ould Daddah le premier qui avait applaudi le coup d’Etat du 06 croyant son heure venue pour enfin diriger le pays. Son rapprochement avec Aziz prendra fin dès lors qu’il paraissait clair que ce dernier se présenterait à la présidentielle.

Ce fut également le cas de Tewassoul qui reconnut sa victoire et s’éloigna du FNDD mais qui plus tard regretta son choix et se positionne aujourd’hui à la tête de la contestation.

Autre déçu politique : Ibrahima Moctar Sarr. Croyant que le Président Aziz prendrait en compte nombre de ses revendications, le leader de l’AJD/MR, amer, a quitté la majorité présidentielle sans en avoir récolté le moindre bénéfice.

Les derniers à avoir quitté la barque présidentielle sont le RD de Ould Abeidarahmane, le MPR de Kane Hamidou et Adil de Ould Waghef qui ont jeté l’amarre, faute de déception. Un chemin que pourrait suivre l’opposition dite dialoguiste (CAP) qui se sent frustré de ne pas voir les résultats des journées de concertation appliqués.

Pour les partisans d’Aziz, ce dernier serait guidé par le strict intérêt du pays, quitte à sacrifier s’il le faut ses relations les plus proches. Par contre ses détracteurs voient en cette inconstance dans les relations un manque de fidélité et de fiabilité au profit d’une ambition démesurée.

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2013/08/18/aziz-et-ses-amis/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info