A la Une

Nouvelles d’ailleurs : De Facebook, des zélotes et de la liberté d’expression….

imageLes réseaux sociaux sont devenus une mini société, reflet de nos débats, de nos contradictions, de nos combats, de nos rêves. Un vaste espace de liberté toute relative où chacun s’emploie à vivre une vie virtuelle, détachée des contingences familiales ou sociales. Ils sont un vaste salon où certains se retrouvent en symbiose, d’autres pour se déchirer.

Ils n’échappent pas aux tensions et aux interrogations, armes de destruction pour les uns, outils de convivialité pour les autres.

Tout s’y dit : du plus soft au plus hard, l’anonymat quasi généralisé étant le moyen commode de faire n’importe quoi…

Pour paraphraser un célèbre comique du sud de la France, idole des adolescents, Rémi Gaillard, «  C’est en faisant n’importe quoi, que l’on devient n’importe qui… ».

On trouve de tout sur Facebook, par exemple : les dragueurs impénitents, braves Nous Z’Autres de la bataille du sexe, qui cherchent à pimenter leur vie ; les politiques ; les fans de telle ou telle page, les sportifs ; etc, etc…Chacun fantasmant son « mur » et sa page d’accueil… je n’échappe pas à la règle…

Il y a certaines catégories de facebookers que je préfère à d’autres. La palme revient à ceux qui se pensent, apparemment, investis d’une mission quasi évangélique, à savoir nous islamiser, partant, sûrement, du principe que nous sommes, nous les Nous Z’Autres, de mauvais musulmans ou, au pire, pas musulmans du tout. Ils déversent hadiths après hadiths, nous expliquent leur teneur, leur signification, leur obligation… C’est ce que j’appelle l’Islam fast food : il existe peut être, à l’usage de nos zélotes religieux, une vaste banque de données, pleine de tiroirs que l’on peut ouvrir selon la circonstance. Chaque fois qu’un débat d’idées s’ouvre sur la Toile, vlan, un hadith…

Pratique…. On parle de gouvernance ? Voilà un hadith… On parle société ? En voilà un autre… On parle égalité des droits ? Et encore un autre….

Il y a quelque chose de « touchant » dans cette ténacité à vouloir tout ramener au religieux, à vouloir couper tout débat contradictoire en n’opposant que le religieux….Jusqu’à un certain point.

Les rigoristes et extrémistes de tout bord ont compris l’utilité des réseaux sociaux, pourtant création du « Grand Satan » américain : ils sont partout, traquent tout le monde, « dézinguent » à tout va, insultent, calomnient, menacent…

L’affaire du jeune homme de NDB a vu éclore toutes les ignominies, jusqu’à une page qui récolte des centaines de « j’aime », page qui appelle clairement au meurtre de l’auteur de la présupposée apostasie, allant jusqu’à écrire que si l’Etat n’exécute pas le malheureux auteur du texte, ils se proposent de le faire à sa place…. Cette banalisation de la violence et de l’odieux ne semble pas gêner nos ardents défenseurs de l’Islam, le leur….ni Facebook d’ailleurs….

Une autre catégorie que j’aime particulièrement : les facebookers qui attaquent, qui font de la diffamation une arme commode pour cacher leur incapacité à être autre chose que des « virtuels ».

J’ai été moi même victime de ce genre de facebookers, ainsi que d’autres amies….

C’est d’une banalité somme toute affligeante : on insulte, on insulte la famille, les enfants. A coups de mots orduriers, nos « Monsieur Propre » lancent l’hallali, partagent (ce ne serait pas rigolo sinon) leurs textes orduriers….

La plupart du temps, et ce fut le cas pour la « campagne » lancée contre moi par un facebooker quelque peu aigri, l’ironie de l’histoire c’est que le personnage fait partie, je vous le mets dans le mille, de ceux qui nous inondent de textes religieux, n’ont que le mot de Dieu à la bouche, réclament le sang d’Ould Mkheytir ; de ceux qui décrètent qui est apostat et qui ne l’est pas, qui est un bon musulman et qui ne l’est pas… A se demander si, au fond, ce ne serait pas de leur « religiosité » dont ils doutent : à force de ne publier que des hadiths, ils arrivent peut être à se convaincre qu’ils ont la Foi, et pas les autres.

Il fut un temps où je fus décrétée, moi même apostate…hérétique…. Accusation facile qui a permis à d’autres « fous de Dieu » de déverser leur rancœur et leur haine des femmes sur ma personne.

Il me fut même reproché, argument ultime mais qui a trouvé des oreilles complaisantes, de ne pas faire suivre le nom de Notre Prophète pas SWS….Crime d’entre les crimes….

Le plus risible dans le tombereau d’injures que nous a envoyé, à mon amie et à moi, le « pieux » personnage, c’est qu’il n’habite pas en Mauritanie, mais en Occident, dans un pays qui prône la liberté d’expression et de culte, mais qu’il milite, tout en bénéficiant de cette liberté de paroles, pour un Etat théocratique, ultra religieux, sans liberté d’expression, sans droit à la Pensée et à la Raison, où l’on appliquerait la mort à quiconque dévierait du « droit » chemin….

Pendant des années j’ai pensé qu’il fallait laisser courir nos « barbus », ne pas répondre à leurs attaques perpétuelles, les ignorer…. Cette attitude n’a fait que renforcer leur sentiment d’impunité, ils ont occupé le terrain, pratiquant un terrorisme intellectuel, menaçant et gagnant souvent…

Je suis persuadée que nous ne devons pas laisser le terrain aux fanatiques de tous bords.

Ces gens là n’ont qu’un but : déstabiliser notre pays, formater nos sociétés, nier nos intelligences…

Pour parvenir à cela, tous les moyens leur sont bons ; les insultes en sont un, campagne de haine.

Ils espèrent provoquer la peur….

Une plainte a été déposée à l’encontre de l’auteur des attaques contre ma personne et celle de mon amie ; une signalisation aux services de sécurité du pays où réside l’ultra religieux est en cours pour « apologie du meurtre »…

Ces extrémistes là ne nous représentent pas, ne représentent pas notre islam, notre Foi ; ils tentent de nous imposer un wahhabisme sectaire, exclusif, niant, par là, notre Islam de Lumières, notre tolérance, nos savoirs, nos érudits…..

Ils pratiquent le terrorisme pernicieux de ceux qui se pensent « meilleurs » que les autres, supérieurs….

A nous de ne pas les laisser occuper, par la terreur, le terrain….

Salut

Mariem mint DERWICH

 

 

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2014/01/30/nouvelles-dailleurs-de-facebook-des-zelotes-et-de-la-liberte-dexpression/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

PUB

Le KiosqueNET

 Optez pour  un  ABONNEMENT  d’option  ‘’GLOBAL’’  et bénéficiez à l’accès total des services d’information crédibles  et fiables  de notre  groupe de presse en  Arabe et  Français, aussi aux archives des sites et journaux. sans oublier le Magazine Panafricain Points Chauds Mag    Et avertissez nous via  infopointschauds@gmail.com                         pour recevoir nos éditions PDF dès la sortie   Nos OFFRES

En ligne

News





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info