A la Une

Lybie: combien les rebelles ont-ils vendu le pétrole à la Corée du Nord?

nav lybLe pétrolier arraisonné lundi au large de la Lybie contenait une cargaison de pétrole illégalement vendue par des rebelles.

La Libye a annoncé dimanche avoir déployé des forces de la marine au large du port d’al-Sedra, pour empêcher le pétrolier nord-coréen de quitter les eaux territoriales avec une cargaison illégale de pétrole.
 

Le gouvernement libyen a annoncé dimanche avoir déployé des forces de la marine au large du port d’al-Sedra dans l’est du pays, pour empêcher le pétrolier battant pavillon nord-coréen de quitter les eaux territoriales avec une cargaison illégale de pétrole.

Selon la compagnie nationale de pétrole (NOC), des rebelles autonomistes continuaient dimanche à charger du brut sur le pétrolier, ignorant les menaces des autorités qui dénoncent un acte de piraterie. Au cours d’une conférence de presse, le ministre de la Culture Al-Habib Al-Amin indique que « des navires de la marine libyenne ont été déployés en mer. Le pétrolier ne peut plus quitter, sinon il sera transformé en tas de ferraille ». De son côté, le ministre de la Justice Salah al-Marghani, a rappelé que le procureur général avait ordonné samedi l’arrestation du navire et de son équipage, espérant que l’opération puisse se dérouler, sans violences.

Des hommes armés, qui faisaient partie des gardes des installations pétrolières libyennes, s’étaient rebellés contre les autorités de transition, bloquant les terminaux depuis juillet 2013 et réclamant une autonomie de la région orientale au sein d’un système fédéral, ont entamé samedi l’opération de chargement de leur première cargaison de brut au port d’Al-Sedra, où le pétrolier battant pavillon nord-coréen Morning Glory a amarré samedi matin.

Le porte-parole de la NOC Mohamed al-Hrairi, a confié à l’AFP que le navire est toujours dans le port. Le processus de chargement est en cours chargement du pétrole devrait durer jusqu’à la fin de journée, le navire ayant une capacité de 300 000 à 350 000 barils.

Selon l’agence officielle Lana, le ministère de la Défense a ordonné ce dimanche au chef d’état-major, à la marine et aux forces de l’armée de l’air de traiter avec ce pétrolier qui est entré dans les eaux libyennes sans accord préalable des autorités libyennes légitimes. Des sources militaires ont révélé à l’AFP que l’objectif est d’intercepter le navire avant qu’il ne quitte les eaux libyennes.

En annonçant samedi, lors d’une cérémonie, le début des exportations de brut depuis Al-Sedra, le gouvernement autoproclamé de la Cyrénaïque dans l’est libyen, bras politique de la rébellion, a engagé un nouveau bras de fer avec le gouvernement.

 

 

Afrik. relayé par slate.fr

 

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2014/03/11/lybie-combien-les-rebelles-ont-ils-vendu-le-petrole-a-la-coree-du-nord/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info