A la Une

Mauritanie: Sidi Ould Salem se venge du journal « Points Chauds ».

SidiSalemPCPlusieurs interrogations ont été soulevées sur la nomination de Sidi Ould Salem au juteux poste de  directeur  de la campagne électorale du  candidat Mohamed Ould Abdel Aziz, qui brigue un second mandat quinquennal  à la tête du pays, au moment où toute la Mauritanie se rappelle  le célèbre scandale  de la SOCOGIM révélé par le journal Points Chauds  en 2009 et qui avait  secoué l’Etat mauritanien en 2009, entrainant les responsables de la publication devant les tribunaux  sur plainte de Sidi Ould Salem.
Un scandale qui a débouché sur le début  d’une longue bataille judiciaire, couronnée par  une victoire du journal de l’affaire, après avoir présenté les preuves  irréfutables et  les justifications claires au tribunal sur l’implication de Sidi Ould Salem  dans un  dossier de malversation financière  de grande échelle, au cours de sa direction de la SOCOGIM, lequel avait complètement mis à genoux cet établissement parapublic de grande important.
Un scandale qui avait contraint à l’époque la Cour des comptes à séjourner dans les locaux de la société pour les besoins d’un audit de ses comptes  au cours de son administration par Sidi Ould Salem.
Après huit mois de contrôle des  comptes de la société, la Cour des comptes  a publié une décision sommant Sidi Ould Salem de restituer un montant de 400,5 millions ouguiyas au Trésor public. Cette victoire médiatique avait suscité à l’époque un grand élan de félicitation et d’admiration pour le rôle joué par le journal pour démasquer les pratiques courantes des détournements des biens publics et de la corruption, particulièrement dans un contexte où le Président de la République brandissait le leitmotiv de la lutte contre la gabegie, les corrompus et les corrupteurs,  comme l’un des objectifs prioritaires de son programme politique .
Etant donné que le sujet abordé ici ne concerne pas le déterrement de ce scandale intriguant, que l’opinion publique semble avoir oublié, que le journal a tourné la page de cette affaire et le sujet ne porte pas sur les prévaricateurs, puisque « Points Chauds » estime qu’avec  la nomination de Sidi Ould Salem, il n y a plus de concussionnaire, que la gabegie a été entièrement éradiquée, considérant le Président Mohamed Ould Abdel Aziz avoir réussi son pari de lutte contre la gabegie suite au repenti de Sidi Ould Salem.
Toutefois,  Sidi Ould Salem revient aujourd’hui pour rappeler cette affaire en se vengeant du journal, suite à ses instructions portant sur sa privation des  dotations affectées à la publicité relative à la  campagne du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz.
C’est d’autant vrai que les parties chargées de la communication au niveau la campagne électorale de Ould Abdel Aziz avaient contacté « Points Chauds » et envoyé à son adresse mail « un contrat publicitaire » pour le candidat Mohamed Ould Abdel Aziz.
Prenant contact avec les parties concernées au sein de la campagne, pour s’informer des détails du contrat, le service commercial de Points Chauds a été surpris d’être mis en contact avec un homme discourtois, dissimilant selon ses propos  des préjugés sur le journal, qui s’est révélé par la suite être le responsable de la commission chargé de la communication auprès de Sidi Ould Salem.
Le dit responsable a refusé de traiter avec  la publication ; ce que d’ailleurs le journal ne regrette pas, puisque  le montant alloué pour les journaux et les sites électronique  dans ces cas  de figure n’atteint pas le seuil de regret  pour ceux qui sont privés.
Toutefois, ce que le journal déplore réellement, c’est la bassesse d’une personnalité ayant rang de directeur de la campagne électorale  du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz, manifestée à l’endroit de Points Chauds et son audace de se comporter de la sorte pour régler des comptes personnels avec un journal qui n’a fait que  son devoir professionnel et éthique.
Le journal pense que cette conduite  affichée par  Sidi Ould Salem  atteste que son choix pour diriger la campagne électorale du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz est très mauvaise,  pour plusieurs raisons dont le plus important est sa méconnaissance du  candidat Mohamed Ould Abdel Aziz,  sous lequel,  la liberté de la presse a atteint au cours de son premier mandat des niveaux inédits dans les Etats arabes et africains, qu’elle s’est acharnée  en critiques virulentes et acerbes  au cours de ces cinq dernières années   contre son pouvoir, sans faire l’objet de sanctions, d’entraves ou de rancune.
Le candidat Ould Abdel Aziz a abrogé l’article qui autorisait l’emprisonnement du journaliste, à la différence de Sidi Ould Salem qui avait traduit  la presse devant les tribunaux en vue de leur emprisonnement, sans aucune pitié, manifestant une ténacité inouïe de l’interpellation et de l’incarcération d’une femme journaliste, pour avoir mis à nu le pot de rose relatif à des dossiers de corruption à la société SOCOGIM.
Le journal Points Chauds  affirme ici à Sidi Ould Salem, que depuis sa  création,  en passant par toutes les étapes  de son combat pour mettre la lumière sur des dossiers de corruption et sur l’identité de prévaricateurs, n’avoir jamais troqué ses principes et qu’elle restera fidèle à sa ligne professionnelle et à sa responsabilité morale.
Le journal  estime que ses actions pour régler ses  comptes personnels avec la publication, mettant à profit la campagne du  candidat, porte atteinte à la presse et s’apparente à  une tentative désespérée  et   très faible – à caractère lucratif- pour  discréditer les médias.
S’il y a quelqu’un qui   vend ses principes, où ce qu’il assimile à un militantisme historique, de peur d’être jeté en  prison à cause de son pillage  systématique, qui a détruit l’une des plus  grandes institutions nationales – ou pour être nommé à un poste, il ne fait pas partie du staff de Points Chauds.

La Rédaction

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2014/06/19/mauritanie-sidi-ould-salem-se-venge-du-journal-points-chauds/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

PUB

Le KiosqueNET

 Optez pour  un  ABONNEMENT  d’option  ‘’GLOBAL’’  et bénéficiez à l’accès total des services d’information crédibles  et fiables  de notre  groupe de presse en  Arabe et  Français, aussi aux archives des sites et journaux. sans oublier le Magazine Panafricain Points Chauds Mag    Et avertissez nous via  infopointschauds@gmail.com                         pour recevoir nos éditions PDF dès la sortie   Nos OFFRES

En ligne

Annonces Google





Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

Le MAEP, piqué par le vir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info