A la Une

G5 Sahel : La France ne peut pas continuer à supporter seule le fardeau de la lutte antiterroriste”

Lors d’une conférence de presse conjointe avec Emmanuel Macron, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a insisté dimanche sur l’importance de mettre en place une force militaire locale pour la lutte contre le terrorisme dans le Sahel.

Les dirigeants du G5 Sahel, réunis en sommet dimanche 2 juillet à Bamako avec le président français Emmanuel Macron, sont convenus d’un budget de 423 millions d’euros pour la force conjointe régionale qu’ils veulent déployer contre les jihadistes, a annoncé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta.

“Chacun de nos États [Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad] va faire l’effort de 10 millions d’euros”, a souligné “IBK” lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue français, ajoutant : “La France ne peut pas continuer à supporter seule le fardeau de la lutte contre le terrorisme”.

L’Union européenne (UE) a déjà promis 50 millions d’euros, “l’amorce d’un engagement dans la durée” que compte favoriser Paris, selon le président français. La France apportera 70 véhicules tactiques et un appui opérationnel, a-t-il annoncé à l’ouverture du sommet. “Sur le volet militaire, c’est un effort équivalent à plus de 8 millions d’euros que nous consacrons d’ici la fin de l’année”, a-t-il dit.

Une somme qui reste largement insuffisante pour que la force puisse se déployer entièrement. Les deux présidents ont cependant affirmé qu’un financement complet n’était pas nécessaire pour que la force commence à se déployer. Emmanuel Macron a ainsi déclaré qu’elle serait opérationnelle “à l’automne”.

“Le défi qui est le nôtre désormais, c’est que les états-majors s’organisent, que les décisions soient mises en œuvre le plus vite possible pour que vous puissiez d’ici à la fin du mois d’août visiter une première trace de ce commandement et son organisation”, a dit Emmanuel Macron au président malien.

Une conférence des donateurs doit se tenir dans les prochains mois. Emmanuel Macron a dit avoir “bon espoir que le 13 juillet”, le Conseil franco-allemand à Paris permette aux deux pays d’“annoncer des engagements communs autour de cette alliance”. Le 21 juin, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution qui “salue” le déploiement de cette force, mais sans lui délivrer ni mandat ni fonds.

“Nouvelle dynamique”

Emmanuel Macron a souligné que ce contingent ne viendrait “en aucun cas se substituer ou se confondre avec Barkhane ou la Minusma”, alors que cet embryon de force est présenté comme un possible relais à terme de la force de maintien de la paix de l’Onu et de l’opération antiterroriste française.

Le président français a salué “une nouvelle dynamique” tout en soulignant la nécessité d’obtenir des résultats dans la mise en œuvre des accords de paix d’Alger de 2015 censé neutraliser les djihadistes.

Auparavant, il avait vivement exhorté les dirigeants régionaux à cesser de “faire semblant de faire” sous peine d’être “battus” par les djihadistes.

“Nous pouvons considérer qu’on va faire comme avant : ne pas parler des vrais problèmes, faire semblant de faire, évoquer le passé glorieux ou les pages sombres, et en rester là, nous mentir et mentir à nos populations, puis prendre des airs de victimes quand nous sommes attaqués”, avait-il asséné. “Ceux qui sont en face de nous n’attendent pas”, a convenu par la suite le président malien.

Avec AFP et Reuters

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2017/07/02/g5-sahel-la-france-ne-peut-pas-continuer-a-supporter-seule-le-fardeau-de-la-lutte-antiterroriste/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

PUB

Le KiosqueNET

 Optez pour  un  ABONNEMENT  d’option  ‘’GLOBAL’’  et bénéficiez à l’accès total des services d’information crédibles  et fiables  de notre  groupe de presse en  Arabe et  Français, aussi aux archives des sites et journaux. sans oublier le Magazine Panafricain Points Chauds Mag    Et avertissez nous via  infopointschauds@gmail.com                         pour recevoir nos éditions PDF dès la sortie   Nos OFFRES

En ligne

News





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info