A la Une

Engagement des communes pour la planification familiale : la mairie de Dar Naim contribue à hauteur de 6 800 000 MRO

Traduire en actions l’engagement du Conseil Municipal de Dar Naim en faveur de la santé de la reproduction et de la planification familiale. C’est dans ce but que s’est tenu vendredi à Nouakchott un atelier de planification des activités liées à cet engagement.

Ledit atelier a été organisé par Health Policy Plus (HP+) de l’USAID en collaboration avec la Mairie de Dar-Naim sous la coordination du Programme National pour la Santé de la Reproduction (PNSR).

L’atelier vise notamment « la mobilisation de ressources pérennes auprès des maires en faveur de la santé de la mère, notamment de l’espacement des naissances. » C’est ce qu’ont expliqué les organisateurs qui, par cette occasion, ont invité les participants à examiner, développer et valider le plan d’actions basé sur les fonds alloués par le Conseil Municipal de Dair-Naim , d’une part ; et à élaborer un plan de suivi du respect des engagements, d’autre part.

La rencontre a rassemblé, entre autres parties prenantes, le Maire, le Secrétaire Général, le Conseiller en Santé de la commune de Dar Naim avec des associations féminines, des ONG de Santé intervenant dans la Commune, l’AMPF, le Réseau des Champions, le Programme National de Santé de la Reproduction et des leaders des jeunes.

Plusieurs communications ont été présentées au cours de l’atelier. La première en particulier a porté sur un aperçu de la Planification Familiale en Mauritanie.

+33% de besoins non satisfaits, un défi à relever

Selon Dr. Mohamed Lemine Ould Mohamed Khouna, qui a fait cette communication, la politique en matière de planification familiale vise « la maitrise de la fécondité par la promotion de méthodes contraceptives modernes, l’amélioration de l’accès aux services de la PF, la distribution à base communautaire des produits contraceptifs… ».

Des chiffres expressifs ont été donnés relativement aux axes essentiels du programme national de santé de la reproduction. Ainsi, selon Dr. Mohamed Lemine Ould Mohamed Khouna, on note un accroissement des besoins non satisfaits en planification familiale qui représente un taux frôlant les 33%, une faible prévalence contraceptive de plus 17,8% sans compter les forts taux de mortalités maternelle (582 pour 100 000 naissances vivantes) et néonatale (29 pour 1 000 naissances vivantes) et infantile (52 pour 1000 naissances).

« Cette situation laisse entrevoir qu’elles sont nombreuses les femmes, surtout celles vivant en milieu rural qui désirent espacer ou retarder les naissances de leurs enfants mais qui n’ont pas accès aux méthodes contraceptives en raison de leur inaccessibilité financière et/ou géographique » soulignera Madame Lisa Washington de l’USAID dans son discours prononcé à l’ouverture des travaux de l’atelier dont elle dira qu’il a pour but d’aider à mettre en œuvre l’engagement des autorités communales en faveur de la planification familiale à travers la priorisation dans son plan d’investissement annuel et l’allocution de fonds pour l’espacement des naissances.

« Je félicite le Maire de Dar Naim et l’ensemble du Conseil municipal pour cette excellente initiative qui sauvera de nombreuses vies de femmes. » A-t-elle dit avant de remercier « également HP+ pour son travail continu de plaidoyer qui a permis d’obtenir ce résultat. » Elle a par ailleurs rappelé que le Projet TCI pourra bâtir sur cette initiative et l’amplifier.

6 millions huit cent mille, un effort original de la mairie de Dar naim

Pour sa part, le Maire de Dar Naim a réitéré au cours de cet atelier technique son engagement. « Nous avons la responsabilité de prendre soin des populations, surtout des enfants et des femmes. » A dit M. Knata Ould Negra avant de poursuivre : « C’est un engagement moral que nous réitérons ici et nous saluons vos efforts à nous soutenir pour la réussite de nos ambitions. »

M. Modibo Maiga, Directeur Régional HP+Afrique de l’Ouest, a quant à lui, salué « l’effort original de la mairie de Dar Naim qui a consenti un montant de 6.800 000 ouguiyas (680 mille N-MRU) en faveur de l’espacement des naissances suite au plaidoyer mené par USAID HP+.»

Le but ultime du plaidoyer en direction des Maires «est de créer un réflexe durable en faveur de l’espacement des naissances » dira M. Maiga qui a expliqué que cela se concrétisera « à travers l’adoption d’une ligne de financement dans le budget des communes. »

Présidant à l’ouverture des travaux, M. Abdel Kader Ould Ahmed, conseiller du ministre de la santé chargé de la communication a rappelé que l’atelier technique entre dans le cadre des activités portant sur la politique de réduction de la mortalité maternelle et infantile et la mobilisation de ressources domestiques.

Initiatives News

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2018/05/02/engagement-des-communes-pour-la-planification-familiale-la-mairie-de-dar-naim-contribue-a-hauteur-de-6-800-000-mro/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info