A la Une

La Mauritanie veut jouer le médiateur entre le Maroc et l’Algérie

La Mauritanie veut jouer le médiateur. Le pays voisin se propose d’accueillir la réunion des ministres des affaires étrangères des pays de l’Union du Maghreb arabe dans « le plus bref délai ».

La Mauritanie réagit à la convocation d’Alger d’une session urgente des ministres des Affaires étrangères de l’UMA. Dans un communiqué rendu public samedi dernier et relayé par le site « anbaa.info », le ministère des Affaires étrangères et de la coopération mauritanien a exprimé son souhait d’accueillir une réunion urgente des chefs de la diplomatie de l’Union du Maghreb Arabe et ce dans « le plus bref délai ».

« La République Islamique de Mauritanie salue toutes les initiatives de nature à contribuer à la dynamisation des institutions du Maghreb Arabe dans le but de satisfaire les attentes de ses fils, tout comme elle apporte son soutien à la convocation d’une session d’urgente des ministres des affaires étrangères de l’UMA et souhaite l’accueillir dans le plus bref délai », souligne la diplomatie mauritanienne dans son communiqué.

Nouakchott a tenu à réitérer « son attachement à l’Union du Maghreb Arabe » et à sa volonté « d’œuvrer au renforcement et à la consolidation des liens de fraternité, de complémentarité et d’intégration économique, dans un monde où les regroupements demeurent l’ultime voie de surmonter les défis ».

A noter que cette initiative intervient deux jours seulement après la convocation de la réunion urgente des ministres des affaires étrangères des pays de l’Union du Maghreb arabe faite jeudi dernier par l’Algérie qui en a avisé le secrétariat général de l’UMA et les autres pays membres à savoir la Tunisie, la Mauritanie, la Lybie et le Maroc.

L’Algérie dit vouloir « relancer cette organisation maghrébine et réactiver ses instances tout en donnant une impulsion à l’action commune entre ces cinq pôles ».

Alger a expliqué aussi que son initiative intervient « dans le prolongement des conclusions du dernier Sommet extraordinaire de l’Union Africaine, tenu les 17 et 18 novembre 2018, sur les réformes institutionnelles de l’organisation continentale, lequel a accordé un intérêt particulier au rôle des ensembles économiques régionaux dans les processus d’intégration des pays africains ».

Or, l’appel au dialogue du pays voisin au sein des institutions de l’UMA  vient en réponse à l’initiative royale de Mohammed VI. Dans son discours à la nation à l’occasion du 43e anniversaire de la Marche verte, le Souverain a déclaré « la disposition du Maroc au dialogue direct et franc » avec Alger.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2018/11/26/la-mauritanie-veut-jouer-le-mediateur-entre-le-maroc-et-lalgerie/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info