A la Une

Indice 2019 sur “la fragilité des États”: La situation de la Mauritanie considérée comme “très alarmante”

Le rapport sur la fragilité des États (Fragile State Index – FSI), établi par le Fonds pour la paix (FPP), une institution américaine de recherche et d’enseignement, vient d’être dévoilé.

Sur les 178 pays étudiés, la situation de la Mauritanie (31ème) a été considérée comme “très alarmante”. C’est également le cas de la Libye (28ème). Toutefois, cette situation est moins alarmante pour les autres Etats du Maghreb, jugés moins fragiles à savoir la Tunisie (95ème, pays le plus fragile), le Maroc (78ème) et l’Algérie (72ème).

Avec un score de 70,1 (120 étant le meilleur), la Tunisie est le pays où la situation est la moins fragile qu’ailleurs dans cet espace régional.

Selon ce rapport, les pays du Maghreb semblent être bloqués par “leur zèle révolutionnaire”. Le calme “apparent au Maroc et en Tunisie pourrait être trompeur car l’année 2019 a vu les Algériens descendre en masse dans les rues pour protester contre un 5ème mandat de leur président âgé et malade” alors que “la Tunisie a continué de connaître sans discontinuer des manifestations de moyenne et de grande envergure tout au long de 2018” explique-t-il.

D’après le rapport, la “fuite des cerveaux” ronge les pays du Maghreb. Un fléau qui touche de plein fouet ces pays se vident de plus en plus de leurs compétences au profit d’autres pays, estime-t-il.

Pour le FFP, la Tunisie, malgré les troubles populaires, a réussi à adopter certaines lois progressistes dont notamment celles relatives aux droits des femmes et des libertés individuelles. Un pas important qui, selon lui, laisse la Tunisie se démarquer des autres pays.

De plus, la reprise du secteur touristique en Tunisie est un signal positif traduisant la stabilité du pays après plusieurs années de déclin.

Toutefois, l’indice sur la fragilité des États évoque une “mise en garde des observateurs de la région (…) pour les années à venir” arguant que les conditions qui ont déclenché les soulèvements populaires de masse, qui sont devenus plus tard le Printemps arabe, ne se sont pas dissipées.

À vrai dire, beaucoup d’indicateurs économiques, sociaux et politiques qui ont commencé à se détériorer lors des précédentes éditions du Fragile State Index, s’aggravent encore davantage dans la région.

Au niveau continental, l’Afrique reste à la traine. Parmi les 100 pays qui ont amélioré leur situation durant la dernière décennie, seulement 12 sont des pays africains. Mais dans cet amalgame “inquiétant”, l’Éthiopie est en train de faire des miracles. Il est le pays qui a fait le plus du progrès selon l’indice FSI.

À l’échelle mondiale, la Finlande est la moins “fragile” (178e), suivie par la Norvège (177e), la Suisse (176e), le Danemark (175e) et l’Australie (174e).

Alors que le Yémen (1er) est le plus fragile des 178 pays classés par le FPP, devant la Somalie (2e), le Soudan du Sud (3e), la Syrie (4e) et le Congo (5e).

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2019/04/23/indice-2019-sur-la-fragilite-des-etats-la-situation-de-la-mauritanie-consideree-comme-tres-alarmante/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info