A la Une

AFRIQUE : L’Afrique de l’Est connaît la pire invasion de criquets depuis 25 ans

Les Nations unies ont tiré la sonnette d’alarme lundi 20 janvier sur des infestations « de grande ampleur » de criquets en Afrique de l’Est, d’Addis Abeba à Nairobi en passant par Mogadiscio, qui « menacent la sécurité alimentaire » de toute la région. 70 000 hectares ont déjà été détruits en Somalie et en Ethiopie.

Devant la prolifération d’essaims « particulièrement destructeurs » de criquets pèlerins en Éthiopie, au Kenya  et en Somalie qui ravagent les cultures et menacent les récoltes, il est « nécessaire de lancer une campagne de grande ampleur et transfrontalière pour combattre les infestations », a indiqué l’Agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) dans un communiqué lundi.

Appel à l’aide internationale

La FAO recherche de manière urgente 70 millions de dollars afin de renforcer la lutte antiparasitaire et de protéger les moyens d’existence dans les trois pays les plus touchés. « Les autorités de la région ont déjà lancé des activités de contrôle mais, étant donné l’ampleur et l’urgence de la menace, elles ont besoin d’un soutien financier supplémentaire de la part de la communauté internationale des donateurs afin d’accéder aux outils et aux ressources nécessaires à la mise en œuvre effective des interventions », a ajouté Qu Dong, le directeur général de la FAO.

Plusieurs avions kenyans ont propagé des insecticides.

« D’une ampleur et d’une capacité destructrice jamais vues, les essaims risquent de grossir de manière exponentielle et de se propager dans d’autres pays d’Afrique de l’Est, si les efforts pour combattre ces ravageurs voraces ne s’intensifient pas massivement dans toute la région », a averti la FAO, en estimant qu’il s’agit d’une situation « de portée internationale ».

Leur nombre potentiellement multiplié par 500 d’ici juin

Les essaims sont composés de centaines de milliers d’insectes, capables de parcourir 150 kilomètres par jour. Chaque criquet consomme quotidiennement l’équivalent de son poids, soit près de deux grammes. D’ici juin 2020, si aucune mesure n’est prise, leur nombre pourrait être multiplié par 500.

Les essaims se déplacent rapidement et menacent désormais l’Ouganda et le Soudan du Sud. Les criquets qui se reproduisent très rapidement pourraient envahir l’Égypte, l’Érythrée, l’Arabie saoudite, le Soudan et le Yémen dans les prochains mois. Ces ravageurs venus d’Inde, d’Iran et du Pakistan ont proliféré grâce aux fortes pluies.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2020/02/11/afrique-lafrique-de-lest-connait-la-pire-invasion-de-criquets-depuis-25-ans/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info