A la Une

Mauritanie: MCM / De l’Or pour les expatriés, du Cyanure et des licenciements pour les travailleurs mauritaniens.

                                                                                            Edito de Points Chauds a l’adresse du responsable de MCM

C’est une décision prise le 03 octobre 2019 qui a mis le feu aux poudres dans la petite  localité minière d’Akjoujt.  Selon une lettre datée du 14 janvier 2020 signée par Robert Loagley,  l’intérimaire du Directeur Général,   la MCM persiste,  signe  et  reconfirme  la  réduction de son  personnel pour les raisons suivantes :

  1. diminution de l’activité au niveau de la mine,
  2. l’utilisation limitée des équipements,
  3. la chute des teneurs du minerai.

Seulement voilà. Malheureusement quand Mr Loagley signait la lettre qui mettait au chômage 106 mauritaniens,  il ne savait pas que la signature qu’il avait apposée sur le courrier sans numéro et sans date (sans référence donc) adressée aux délégués du personnel officialisait un document qui est purement et simplement  l’expression d’une injustice flagrante,  d’un mépris pour les mauritaniens, pour les textes qui régissent ses lois et pour l’autorité de son gouvernement. Le Directeur de la Société Mr Loagley dont le salaire mensuel représente à lui seul  la masse globale du salaire de l’ensemble du personnel renvoyé dans la rue,  me donne l’impression qu’il n’a jamais reçu tout au long de  ses études, tout au long de sa carrière de leçons sur la morale professionnelle, la morale sociale ou la morale humanitaire.

C’est un responsable à la tête d’une grande société dont la performance est surtout l’exploitation des hommes par un géant minier. La MCM est une multinationale qui s’adonne à  l’esclavage moderne. Ses agissements  mettent à la lumière et au grand jour ses insuffisances sur le plan étique, sur le plan social,  sur le plan professionnel et surtout sur le plan moral.

Je  voudrais dire à Monsieur Robert ou lui rappeler simplement que le confort dans  lequel il vit ici, quand il est chez nous,  le confort dans lequel il vit quand il est dans son pays et enfin le confort dans lequel vivent ses enfants et sa femme, c’est grâce à la chaleur du front de ces 106 citoyens mauritaniens qui étaient réduits à l’esclavage et qui sont maintenant laissés pour compte. Je voudrais lui dire que ce sont ces 106 mauritaniens surexploités  qui ont  fait tourner la géante machine qui le fait vivre lui et des milliers de nationaux de son pays. Ce sont ces  personnes qui fait tourner les broyeurs qui concassent notre minerai riche en tout,  pour en extraire le cuivre et l’or ce métal précieux vendu sur le marché international pour le faire vivre lui,  son directeur Général et tous les responsables qui grouillent  tout au long de la chaine de l’approvisionnement du marché de l’or par notre or.

Monsieur le Directeur.

Maintenant pour revenir aux arguments que vous avez avancés je voudrais vous  faire les remarques suivantes :

  • Par rapport à la chute des teneurs du minerais :

La diminution ou l’augmentation des activités de la mine ne peuvent être en aucun cas être acceptés comme argument justifiant le licenciement d’employés quelque soit leur nombre et quelque soient leurs qualifications. Parce que simplement les entrailles de notre sous sol et notre Guelb d’Akjoujt renferment des quantités inépuisables de minerais dont la richesse de la teneur ne varient pas en fonction des périodes. La teneur de notre minerai a toujours été et  est très haute depuis 3.000 ans et elle ne peut pas baisser subitement en aout 2019 sauf si peut être la raison est le départ de Ould Abdel Aziz du pouvoir. La teneur de notre minerai n’est pas la teneur de l’humeur des dirigeants de MCM. Si leur humeur baisse en fonction des périodes ou de l’environnement politique et la teneur de leur vision atrophiée baisse aussi à cause des conséquences de certaines décisions qu’ils prennent à l’égard de  la main d’œuvre active dans notre pays notre vison du problème de la MCM ne baisse pas. Ce sont vos bourses à l’étranger qui bondissent et rebondissent. Mais quelque soit le sport auquel ces bourses qui s’alimentent avec nos richesses volées, leur « teneur » flexible et variante ne peut en aucun cas justifier une  quelconque raison pour mettre au chômage de manière arbitraire une centaine des pères de familles qui ont en charge chacun au moins six à  huit personnes. Si comme vous le dites par la note qui porte votre signature, l’activité au niveau de la mine va être réduite,  Il aurait été plus juste, de mettre au chômage vos employés dans votre pays et ailleurs eux qui n’ont charge chacun qu’une femme, un chien ou un chat.

Maintenant en ce qui concerne le rythme de l’activité de « votre » –notre mine volée et pillée-, ce ne sont pas les employés qui ont décidé de la vitesse de la cadence  de vos extractions. Quand vos camions transportant chacun 2 conteneurs de  40 pieds bourrés de  67 m3 de notre riche minerai  faisaient le rallye-Akjoujt-Nouakchott écrasant  sous leurs pneus 1200 sur 20 nos petites cylindrées en faisant des morts dans votre indifférence totale, pourquoi vous n’avez pas pensé à compresser vos cadres expatriés qui n’ont aucun respect pour la dignité humaine et qui reléguaient au second plan les problèmes de sécurité ?

Monsieur le directeur.

Vous, vous  êtes venu à Akjoujt pour un intérêt financier et pour le salaire exorbitant qui vous a été proposé pour occuper cette fonction. Malheureusement vous n’avez pas pris un seul instant pour lire un peu de l’histoire de cette mine qui vous a donné assez d’argent pour vous payer un véhicule d’une grosse cylindrée, de vous payer une villa de luxe ou pour dépenser sur votre chien par mois le salaire d’un de ces employés qui protestent sous le soleil d’Akjoujt par 50 degrés à l’ombre et exposé au cyanure qui nous tue et vous épargnent vous les venus d’ailleurs.  Guelb Moghrein, cette mine qui a fait de vous ce que vous êtes vous évitant de vous verser dans le lot des SDF a commencé à intéresser les pilleurs auxquels votre société appartient dans les années 40. Mais déjà avant vous,  d’autres étaient  venus de partout dans la moitié du premier millénaire avant l’ère chrétienne il y’a 3.000 ans. Depuis cette date la mine ne s’est pas essoufflée, Ce sont vos sociétés qui s’essoufflent de gagner beaucoup d’argent et facilement et qui montrent des signes d’essoufflement quand il s’agit pour elles de payer les salaires misérables à des pauvres citoyens de notre pays. Mais votre société de  s’essouffle pas de vendre au plus offrant notre or et notre cuivre sur les marchés qui font la  réputation de votre société créée dans notre pays sous des accords teintés de corruption et de malversations de toutes sortes et dont la réputation à Fort Ripoux est abjecte.

  • Par rapport à l’utilisation limitée des équipements.

Ce deuxième argument que vous évoquez est une insulte et une injure aux textes qui régissent la convention collective de la République Islamique de Mauritanie. Notre pays que vous semblez confondre avec votre pays où pourtant vous ne pouvez pas quelque soit la raison compresser du personnel en donnant comme argument que vous avez décidé de limiter l’utilisation de vos équipements.

Vous avez limité l’utilisation de vos équipements parce que vous les  avez tellement surexploité qu’ils ont rendus l’âme. Et de toutes manière les employés que vous avez licenciés abusivement et de manière ingrate, je dis bien ingrate, ne sont pas responsables des conséquences qui découlent de l’utilisation abusive ou limitée de vos équipements. Cet argument est rejeté par la légèreté de son poids.

  • Par rapport à la diminution de l’activité au niveau de la mine:

3 – Il n’y a à ma connaissance aucun argument scientifique ou physique qui peut étayer  vos arguments. C’est la première fois que les géophysiciens ou  géologues entendront une idiotie pareille c’est-à-dire que la  teneur de minerais a chuté. Je ne suis pas un géologue ou un physicien mais n’importe qui est sensé savoir que la teneur d’un minerai est estimée sur le prélèvement d’échantillons. Si, même,  nous admettons  par exemple,  qu’avec la  technologie moderne très avancée de vos techniciens expatriés illégaux  et avec  les vertus de la 5 eme génération informatique, vous avez constaté que la teneur de notre  minerai  est depuis  octobre 2019 en chute libre, je suis quand même surpris. Surpris parce que pour faire vos analyses sur les échantillons de nos roches vous avez  fait expédier chez vous des centaines de conteneurs remplis d’ « on ne sait quoi »  puisque plombés et exemptés de toutes vérifications de nos services de douanes.

Je suis désolé. Vous évoquez comme raison principale pour vous séparer de nos pères des familles que la teneur du minerai est en chute. C’est au contraire votre lettre de licenciement  qui est en chute libre dans nos sondages.

Maintenant vous devez savoir que rien ne sera plus comme avant. Vous ferez ce que vous voulez mais vous le ferez chez vous. Dans vos pays. L’injustice et l’ingratitude avec les quelles vous voulez les remercier nos employés compressés ne seront pas acceptées. Nous ne sommes plus dans la fourchette des années 2008 -2019. Je vous explique pourquoi et je vous le rappelle.

Votre société opère en Mauritanie depuis 2004.Depuis cette date elle est incapable de divorcer avec des troubles sociaux répétitifs. En  2012 vous avez craché sur les revendications des employés par la mort de l’un des leurs et la blessure de plusieurs autres. En 2013 vous avez licencié abusivement et massivement quelques 150 employés.

Vous donnez l’impression de n’avoir pas la capacité morale ou humaine de prononcer le mot reconnaissance à l’égard de notre pays qui a accordé des faveurs exceptionnelles.

Vous avez démarré  en 2007 officiellement  l’exploitation de la mine et  évoquant la période d’instabilité politique vous avez mendié et   obtenu une exonération de 5 ans,  deux ans de plus au lieu de 3 ans conformément  aux dispositions du code minier. Vos pots de  thé et de vins avaient pris le dessus cette époque là. Mais cette époque est révolue maintenant.

Aidés par des mafieux vous vous êtes constitués en  société de droit mauritanien pour pouvoir   construire une usine  capable de  traiter   3,8 millions de tonnes de minerai par an pour produire environ 35000 tonnes de Cuivre métal et produire  80.000 onces par an (Environ 2,4 tonnes) dans des conditions favorables. Et cela en contournant le fisc mauritanien par des acrobaties indignes de société respectable.

En 2008, quand la pression de la société  civile qui à crié au scandale avec force votre société a fait semblant de répondre aux  réclamations de cette société civile. Vous avez  pour soi disant  donner aux mauritaniens ce qui leur revient, accepté des médiocres concessions. Vous avez pour préserver vos intérêts , accepté en pleurnichant,  d’élever  nos royalties à 3% pour le Cuivre  et 4% pour l’Or. Mais en contrepartie  d’après des  rapports produits par le CNITIE, jusqu’en 2012, vous n’avez    payé que la redevance superficiaire et la redevance  minière et vous vous êtes abstenu de payer les autres redevances.

Ce qui veut  dire tout simplement que pour au moins 5 ans d’intense exploitation de  notre gisement d’or et de  cuivre vous n’avez rétrocédé  que des miettes qui représentent moins de 3% de votre  chiffre d’affaire.

Depuis que vous vous êtes implantés vous  utilisez tous les subterfuges pour éviter de payer comme vous vous êtes engagés à le faire l’impôt sur le bénéfice Industriel et commercial qui représente au moins 25% et qui constitue  l’apport le plus important de ce que nous attendons du saignement de nos ressources par votre société épaulée par des hauts responsables corrompus..

Les épreuves pénibles de 2012 et 2013 ne vous ont pas servies de leçons. Vous vous étiez engagés à cette époque à accorder plusieurs avantages légitimes aux travailleurs qui n’avaient pas été compressés. Notamment une augmentation de 10% de salaire, et une gratification de 4 mois de salaire. Les travailleurs croyaient alors  avoir atteint le bout du tunnel, mais c’était sans compter avec vos indéchiffrables  manigances. Depuis le début de l’année  2014  vous n’avez  jamais cessé de  mentir  à leur endroit de ces travailleurs et vous n’avez jamais tenus vos promesses.

C’était d’ailleurs la raison du préavis de grève qui a été déclenché 19 Août 2014 vous vous en souvenez.

C’est pour vous dire que vous semblez accrocs des jeux du mensonge et de la contrevérité. Mais je peux comprendre pourquoi. Vous vous comportez comme si vous êtes dans votre pays. parce que vous vous êtes caché derrière une carapace d’actes de corruptions repressibles. Indignes d”une grande société comme la votre, qui se montre petite par ses agissements.

Pour le referendum  du 05 aout 2017 sur le fameux « oui » pour le changement de la constitution sous la menace et l’intimidation vos travailleurs ont été convoqués le mercredi 26 juillet dans vos locaux pour être sensibilisés  pour le votre du oui en faveur de la           constitution. Le directeur de la campagne du referendum d’Akjoujt Isselkou Ould Izidbi est venu dans vos locaux de la société avec la complicité de ses responsables pour intimider les travailleurs et leur demander  sous menace à peine voilée de voter oui au referendum. Vous vous invitez dans des affaires politiques de ce pays  ce qui ne vous regarde pas. Simplement pour nous faire oublier l’essentiel que vous pillez nos ressources et en contrepartie vous léchez les bottes des responsables  corrompus.

Les décisions impopulaires que prend la MCM, son mépris pour les textes en vigueur dans notre pays et la légèreté avec laquelle elle prend des décisions graves et insultantes doivent cesser. Le partenariat entre une société d’exploitation  minière et le pays doivent aider à résoudre les problèmes de l’emploi et non pas les créer. Encore moins lorsque  cette société attend les périodes de flottement politiques pour s’inviter dans un environnement malsain qu’elle créait et on ne sait chaque fois pas pourquoi.

Le Journal pointschauds est solidaire des travailleurs de la MCM et dénonce les  agissements incontrôlés de cette société qui s’enrichit au dos des mauritaniens et qui crache sur la misère de nos travailleurs. Parce que simplement notre journal ne peut pas comprendre pourquoi des travailleurs mauritaniens sont envoyés au chômage pour que la société puisse continuer à corrompre les organes de presse par des lignes budgétaires, les responsables des services de douanes qui ne vérifient pas le contenu de ces milliers de conteneurs expédiés à l’étranger, les élus locaux et les responsables à tous les niveaux pour que la Mauritanie baisse la garde pour laisser la société agir sans être inquiétée.

POINTSCHAUDS DENONCE AVEC VEHEMENCE LA DECISION ARBITRAIRE DE MCM ET EXPRIME TOUTE SA SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS OPPRIMES.  NOTRE JOURNAL SE RANGE DU COTE DE LA PLATEFORME DE VOIX DES OPPRIMES ET DE L’U.C.N. L’UNION POUR LA COHÉSION NATIONALE  pour dire non à la « MCM -Mort au Cyanure pour les Mauritaniens » et à l’or pour les expatriés.

Mohamed  Chighali

 

Partager une information c'est comme donner la vie

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: http://www.pointschauds.info/fr/2020/02/17/mcm-de-lor-pour-les-expatries-du-cyanure-et-des-licenciements-pour-les-travailleurs-mauritaniens/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

S Sahara24 Tv

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mali:Attaque meurtrière d...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info